Simple, complexe ou compliqué ?

Votre monde est-il trop simple ? Trop complexe ? Trop compliqué ? Trop de complexité épuise et empêche. Trop de simplicité rend incapable de comprendre l'autre, d'avoir de la nuance, de respecter la différence. Alors comment gérer et utiliser à bon escient ces deux opposés : simplicité et complexité ? L'arbitre est probablement la notion de "compliqué".

Changement : que veulent vraiment les différents acteurs en entreprise ?

Récemment, j'ai rencontré un médecin qui hurlait sur une pauvre réceptionniste parce que le logiciel récemment mis en place ne fonctionnait pas. Je me suis rappelé alors que le logiciel avait été présenté par le management comme "une belle avancée dans la qualité de service aux patients". Cela illustre assez bien une situation très courante …

Construire la communication au sein d’une structure (partie 2)

Suite de l'article précédent sur les "codes de Palo Alto": La nature d'une relation dépend de la ponctuation des séquences de la communication  Tôt dans ma carrière, une formatrice m’a inculqué l’importance des rites et des routines. Leur fonction est de relâcher la pression cognitive de la gestion du contexte, des enjeux, de la bienséance …

A quoi servent les subalternes ?

Cet article fait le pendant à mon article précédent : « à quoi sert la hiérarchie ?». Il m’a semblé intéressant maintenant de questionner des non-dits, des « évidences »,  concernant les subalternes.  Qui un manager  manage-t-il ? Je prends la question sous un angle à la fois historique et sociologique.   Le subalterne sert à faire ce que son …