Altruisme

Il arrive souvent que nous donnions de notre énergie pour les autres.

Donner de son énergie pour qu’une tierce partie puisse devenir est de l’altruisme.


Il existe deux manières de devenir.

  • La première est l’effort consenti pour son propre accomplissement dans les différents champs de ses potentialités.
  • La deuxième est l’altruisme.

L’altruisme a un double effet : sur soi et sur l’autre. En effet, ce n’est pas tant ce que l’on fait ou pour qui on le fait qui est important. C’est ce que l’on devient en le faisant. Ainsi, que l’on fasse preuve d’engagement pour soi ou pour d’autres, dans tous les cas, on devient dans le fait même de faire.

Il découle de ce principe qu’il est bien plus important de s’attacher à la discipline et à l’éthique du faire qu’au résultat en lui-même. L’une de mes formatrices disait : « Faire beau avec tout ce que l’on a ».


Le natwani défendu par les indiens Hopis et qui a donné son nom au « management natwani » est une méthode de production qui considère que tout le processus de culture doit nécessairement inclure le respect de soi, de la société, de la Terre, du sacré, pour garantir un bon produit fini. Ainsi les Hopis traditionnels considèrent les graines qu’ils plantent comme leurs enfants et les traitent avec un égard similaire. Avons-nous le même niveau de prévenance pour les différentes parties prenantes de nos projets ?

Le Film « Vers un monde altruiste » m’a beaucoup encouragé à ce niveau car il montre que nous sommes nombreux à souhaiter et vivre l’altruisme.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :