Conjuguer performance et valeurs humaines : publication du livre « Le Management Natwani »

Cher(e)s amis, contacts, collègues,

A l’occasion de ce 5 juin, Journée Mondiale de l’Environnement, je publie un livre : Le Management Natwani. Cet ouvrage est le fruit de 3 ans de recherche pour tenter de résoudre un dilemme qui m’était personnel : est-ce normal qu’un manager n’ait comme données factuelles et mesurable que les données comptables ? Cela oriente indéniablement ses décisions vers le bénéfice financier et l’éloigne de la richesse humaine qui l’entoure pourtant dans tout son environnement.

Le management bienveillant me tient à cœur depuis de longues années et j’ai créé d’abord un blog pour aborder cette question. La crise économique, la crise des valeurs humaines et désormais la crise COVID 19 viennent donner une acuité particulière aux notions de respect et d’empathie envers les bénéficiaires, les collègues, les partenaires, nos voisins dans la société et envers l’environnement naturel.

Alors, un manager peut-il être performant ET bienveillant ? Peut-il être en harmonie avec ses valeurs là où il travaille ?

La réponse est résolument « OUI ».

L’apport des cultures traditionnelles et des recherches récentes peuvent nous éclairer.

La longue expérience des indiens Hopis sur près de trois millénaires dans le domaine agricole nous invite avec humilité à apprendre de ces anciens et à transposer à la culture d’entreprise le modèle « natwani ».

En langue hopi, « natwani » signifie « légume » ou « produire ». Il fait, par extension, référence à l’ensemble du processus ayant permis d’obtenir le produit. Ce processus inclut un équilibre, une concordance, entre l’agriculteur, sa famille, la société Hopi dans son ensemble, la terre, les végétaux et la faune qui vivent autour des plants, le sacré…


Selon les Hopis, l’harmonie des moyens mis en œuvre garantit la qualité du produit fini.


C’est de ce bon sens solide, généreux, ancestral dont nous avons besoin.


Cette méthode intègre d’office les « 7 parties prenantes » de manière factuelle et mesurable : les clients, les salariés, les collègues du Groupe, les partenaires et fournisseurs, l’environnement sociétal, l’environnent naturel et le budget. Ces ressources sont complémentaires et travaillent ensemble à la réalisation du Projet de l’entreprise.

Le livre démontre comment ce qui semblait antinomique dans le passé s’avère dans les faits un binôme gagnant : pour être performant, y compris économiquement, il est nécessaire d’être bienveillant ! Il découle de cette approche une véritable « écologie du management ».

Conçu pour les personnes de bonnes volonté et tous niveaux hiérarchiques au sein des entreprises, associations et collectivités territoriales, cet ouvrage :

• Présente une méthode de management : le Management Natwani
• Fournit des outils concrets et des exemples variés.

Pour lancer ce livre, j’aurais besoin de vos commentaires sur le site du livre (Amazon dans un premier temps mais aussi les autres plateformes au choix ensuite). Il est vendu 4,99 € pour sa version numérique en période de promo. Cela m’aiderait beaucoup à diffuser ces idées dans lesquelles je crois.

L’ouvrage aborde notamment les sujets suivants :

• Pourquoi les concepts de croissance éternelle et de rentabilité fondée uniquement sur l’argent font fausse route.
• Durer plutôt qu’aller vite, le secret d’un plein développement capable de se saisir des opportunités.
• Les 3 principes du Management Natwani : préserver son énergie, préserver celle des autres, mobiliser l’énergie.
• Les 4 styles de management à maîtriser : adapter son management aux besoins de ses équipes.
• Les 7 fonctions du manager bienveillant : parce qu’un manager bienveillant est d’abord un « bon » manager.
• Les 7 types de projet d’entreprise : être en accord entre ce qu’on annonce et ce qu’on fait vraiment.
• Comment accompagner le changement – pourquoi les « freins » ne sont pas une mauvaise chose en soi.
• De l’intérêt d’une discipline personnelle : de la règle externe au cadre interne.
• La force des Facteurs Organisationnels et Humains (FOH) – L’ajustement mutuel.
• Comment mettre en place une culture d’entreprise positive.
• Comment gérer la concurrence et les parties prenantes opposantes en restant bienveillant.
• Entreprises libérées : grandeur, échecs et perspectives enthousiastes.
• Pourquoi tenir des réunions.
• Penser « solution ».

Le livre est actuellement en version numérique, ce qui signifie qu’il peut être lu sur n’importe quelle tablette, un ordinateur ou une Kindle. La version papier sortira en septembre.

Très cordialement,

Daniel PICHET-JUHL

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :